Vente aux enchères de 36 chevaux issus du programme d’élevage du Carrousel, organisé par la Fondation de la GRC

Le hanovrien est une éminente race de montures figurant parmi les plus réputées dans le monde. Ces chevaux de performance polyvalents ont remporté tous les types de prix, depuis les médailles olympiques aux trophées de prestigieuses compétitions aux quatre coins du Canada, des États-Unis et d’Europe. Le hanovrien est le fondement même des écuries du fameux Carrousel de la GRC, reconnu partout dans le monde.

 

Cette année, la Fondation de la GRC a mis aux enchères, en septembre et octobre, 36 chevaux provenant du prestigieux Carrousel de la GRC. Dix-huit chevaux ont d’abord été vendus dans le cadre d’enchères en ligne qui se sont déroulées sur 30 jours et qui ont été clôturées le 23 septembre. De potentiels acquéreurs de partout dans le monde ont manifesté leur intérêt; les montures ont finalement trouvé de nouveaux propriétaires au Canada et aux États-Unis. Ce premier volet a permis de récolter 236000 $.

 

Lors du volet des enchères en direct qui se sont tenues à Ottawa le 13 octobre, devant une foule composée d’enchérisseurs et de donateurs de la Fondation, 18 autres chevaux du programme d’élevage de la GRC ont été vendus pour la somme de 333000 $.

 

Les enchères en direct réservaient aux participants un certain nombre de nouveautés, notamment le commentaire professionnel de Gina Smith, cavalière canadienne de dressage médaillée olympique, qui a commencé à évaluer les chevaux en juillet.

 

Il s’agissait de la première fois que des enchères nord-américaines mettaient en vedette une femme commissaire-priseuse, à savoir Jennifer Dickensen de Mount Pleasant, en Ontario.

 

L’âge des chevaux inscrits à la vente aux enchères de la Fondation de la GRC pour l’édition 2018 variait de 1 à 16 ans. Il s’agissait de poulinières, d’une jument pleine, de retraités du Carrousel, en plus de certains autres ne correspondant pas aux critères de conformation et de couleur du Carrousel. Comme ces chevaux sont élevés spécialement pour le Carrousel de la GRC, ils sont polyvalents et athlétiques.

 

«Nous n’aurions pu tenir cette vente historique sans le généreux soutien de nos commanditaires, affirme Sylvie Madely, présidente-directrice générale de la Fondation de la GRC. Nous sommes ravis à l’idée que plus de personnes que jamais auparavant aient pu se porter acquéreurs de l’un de nos chevaux. Nous avons hâte de planifier la prochaine vente aux enchères.»

PRÉSÉNTE PAR

EN ASSOCIATION AVEC

AVEC LE SOUTIEN DE